Opus9-2016

EDITO
9 ans d’existence pour Les Architectures Contemporaines. 9 ans de découverte, de musiques, d’arts et de rencontres. 9 ans aussi de déploiement, de créativité et d’énergie qui ont permis aux étudiants des secteurs d’Arts d’Aix-Marseille Université de prolonger leur formation par une expérience inédite de la scène. Celle-ci est nomade. Plurielle. Contemporaine. De lieux en lieux, les Architectures Contemporaines éprouvent chaque année les liens entre l’université et la ville, ses musées, ses habitants, ses places et ses théâtres. Depuis 9 ans, la création côtoie la recherche et inversement avec engagement et détermination, plaçant au cœur de la formation des étudiants en Arts ce dialogue incessant entre théorie et pratique, entre pensée et action. Depuis 9 ans, les Architectures Contemporaines travaillent également à l’insertion professionnelle des étudiants en leur proposant de prendre part active à leur élaboration : création, production et diffusion. Les Architectures Contemporaines sont un outil pédagogique, une mise en pratique de la formation dispensée dans les secteurs de Musique, de Cinéma et d’Arts plastiques et numériques d’Aix-Marseille Université. A ce titre, elles sont une interface indispensable, entre l’université et le monde alentours.

Tout au long de l’année universitaire, les Architectures Contemporaines se déplacent, entre préludes, opus et fugues. Trois temps de création et d’interprétation. Des Arts numériques et plastiques au cinéma et au musical. Une diversité de styles et de gestes qui se veut également en résonance avec la diversité des étudiants qui fréquentent l’université publique. Le cœur de ses déambulations artistiques est l’Opus qui, chaque année, investit un lieu atypique.

Opus9-Radieux-site

Cette année, La Cité Radieuse du Corbusier à Marseille. Un lieu historique et magique qui accueille, ainsi que ses habitants, les créations étudiantes de cet opus 9 sous la direction d’artistes-chercheurs. Cet engagement est difficile à tenir, à conduire. Pourtant, d’année en année, il ne faiblit pas. Comment le pourrait-il ? Les Architectures Contemporaines défendent la création étudiante, sa qualité, son innovation, son importance pour la culture et les futures générations.

Dans le contexte social, politique et culturel qui est le nôtre, dans la douleur qui a été la nôtre en ce début d’année troublé, c’est radieuses, inventives et engagées que les Architectures Contemporaines se veulent. Radieuses, car la jeunesse qui fréquente notre université mérite de l’être. Inventives, car la création est essentielle pour le futur de notre société.

Engagées, car la formation en Arts mérite d’être soutenue, pour qu’ils rayonnent au-delà de nos murs, à travers nos corps, pour qu’ils rayonnent à chaque coin de rue de nos cités.

L’horizon des Architectures Contemporaines, c’est d’ores et déjà 2017 qui marquera les 10 ans d’existence de ce festival universitaire unique en son genre sur le territoire national. Cet opus 9 est radieux car il sait d’ores et déjà qu’il atteindra 2017. Portées par les étudiants qui chaque année se produisent sur la scène et qui les organisent, se confrontant ainsi à leur futur horizon professionnel, les Architectures Contemporaines sont atypiques.

Tenaces, encore plus.
Libres, toujours.

Que cette édition soit la plus radieuse possible, c’est ce que l’équipe des Architectures Contemporaines vous souhaite – vous toutes et tous qui nous rejoindront sur ces places, ces églises, ces théâtres, ces scènes de la ville contemporaine ; curieuses et curieux de découvrir la qualité artistique qui est celle de nos étudiants.

Christine Esclapez, directrice artistique

 

remerciements
Avec tous nos remerciements pour les lieux partenaires qui nous font confiance et qui nous accueillent pour cette 9e édition : le Théâtre Vitez à Aix-en-Provence, La Cité Radieuse à Marseille, le théâtre de La Colonne à Miramas.
Nos remerciements également à tous nos partenaires qui nous suivent (ou nous ont suivi) depuis 9 ans : le GRIM/scène musicale de Montévideo-Marseille, La Compagnie Skalen, le festival d’Art Lyrique, le festival des Joutes de Correns, les musées de la Ville de Marseille (La Vieille Charité, Le Palais Longchamp-Musée des Beaux-Arts, Le Musée d’Art Contemporain), l’IMPGT-Aix-en-Provence, l’Université de Nice-Sophia Antipolis, le Pôle Lettres et Arts de la faculté ALLSH d’Aix-Marseille Université, la Mission Culture d’Aix-Marseille Université.

Mes remerciements à l’équipe des Architectures Contemporaines : l’ensemble des étudiantes et étudiants, Michèle Ricozzi, Guillaume Deveney, Pascal Cesaro.
Mes remerciements aux artistes-chercheurs qui permettent aux créations d’exister : Joëlle Vellet, Jean-Marc Montera, Julien Ferrando, Eric Montbel, Fabrice Métais, Antoni Collot, Caroline Boé, Philippe Franceschi, Charles Fourment, Christophe Lambert, Etienne Kippelen, Quentin Verdet et Mathis Porrachia.

Merci, enfin, à Agathe Bastide et Delphine Mazari, étudiantes du secteur Arts Plastiques, à qui l’on doit l’affiche de cette 9e édition.

opus9-radieux-site

Programme
AVRIL-MAI 2016 / PRELUDES
Aix-en-Provence & Ville de Cabriès
22 AVRIL
FONDATION VASARELY – Aix-en-Provence
TEMPS ARTS NUMERIQUES du festival / dir. Fabrice Métais
Master Création et gestion de l’image numérique,
secteur Arts plastiques, Aix-Marseille Université

10 MAI
THEATRE VITEZ – Aix-en-Provence
ENSEMBLE VOCAL / dir. Philippe Franceschi

12 MAI
AUDITORIUM-Ville de Cabriès
COMPOSITIONS / dir. Etienne Kippelen
MUSIQUE D’ENSEMBLE / dir. Charles-Henri Fourment

13 & 14 MAI 2016 / OPUS
LE CORBUSIER - Marseille
13 MAI / SOIREE D’OUVERTURE
CONFERENCE d’Eric Lapierre (architecte)
http://www.ericlapierre.com
accompagné en musique par Jean-Marc Montera (guitariste)
http://www.jmmontera.fr/
el1
el2
el3
el4

Éric Lapierre, avril 2016
La musique organise le temps ; l’architecture organise l’espace.
La musique existe dans l’espace ; l’architecture existe dans le temps.
La musique se perçoit dans l’espace ; l’architecture se perçoit dans le temps.
La musique donne à entendre les limites de l’espace ; l’espace, par ses limites, fait sonner la musique.
Musique et architecture s’épousent mutuellement.
La musique est texture sonore ; l’architecture est texture matérielle.
Intensités parallèles d’expressions ; économie de moyens symétriques.
La musique, en de multiples échos, résonne dans l’architecture de Éric Lapierre Experience.
Le Corbusier parlait d’acoustique visuelle à propos de ses projets d’Après-guerre.
Quel meilleur lieu que l’unité d’habitation pour une conférence-concert de Éric Lapierre et Jean-Marc Montera ?
Depuis 1998 Eric Lapierre a développé une activité d’enseignant d’histoire, de théorie et de projet d’architecture, à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Marne-la-Vallée et à Sciences-Po Paris (2001-2006). Il est régulièrement invité à intervenir dans des écoles étrangères (EPF à Lausanne, ETH à Zurich, Academia di Architettura à Mendrisio, UQAM à Montréal, etc.).
http://www.ericlapierre.com/

14 MAI / du hall au toit
Emilie Lesbros, artiste invitée, sera la marraine de cette 9e édition
http://www.emilielesbros.com/fr/

emilie
Artiste invitée, marraine de cette 9e édition
Installée à New York, Emilie Lesbros (Aka Miss Elie) est une musicienne, chanteuse et improvisatrice accomplie et versatile, une expérience à entendre autant qu’à voir.
Présentée par la presse new-yorkaise comme une des chanteuses et compositrices les plus créatives de sa génération, Emilie Lesbros est capable d’allier les opposés avec génie : de la performance théâtrale, alliée à sa virtuosité vocale, délivrant les improvisations les plus poussés, à la chanson qu’elle nous délivre, entre rock, pop, poésie et improvisation.
http://www.emilielesbros.com/fr/
 

LUMIERES COURBES / Caroline Boé (création)

caroboe
UN PROJET PARTICIPATIF
Certains habitants de la cité radieuse participeront à la création en formant un choeur. Des ateliers de jeux vocaux seront proposés pour les familiariser à cette nouvelle approche de la musique. Un nouveau vivre ensemble artistique entre musiciens professionnels, étudiants et amateurs s’établira au travers d’une sensibilisation à la musique contemporaine dans un lieu du quotidien.
 

MUSIQUES IMPROVISEES / dir. Jean-Marc Montera
musikimpro

L’improvisation est l’acte d’interpréter sa propre musique créée dans l’instant. Pour cela cet atelier propose aux musiciens d’appréhender les matériaux sonores offerts par leurs instruments en explorant toutes les possibilités techniques et artistiques de ceux ci en les confrontant au jeu collectif.
Cette année l’atelier sera orienté vers un travail de l’utilisation de l’image comme une partition en mouvement. Cette “partition video-graphique” créée spécifiquement par Michèle Ricozzi, servira de support à ce travail création musicale live.
 

MUSIQUES ANCIENNES / dir. Julien Ferrando
Völuspá : À la rencontre des poèsies lyriques de l‘Islande Médiévale
YVIN CONIL
(Production de Master en Recherche-Création -Aix-Marseille Université, Secteur Musique)
musikancienne
La Völuspá est sans aucun doute l’un des plus importants poèmes sacrés de toute la littérature scandinave du Moyen-Age. Composé au début du XIe siècle, ce chant dépeint le monde depuis sa création jusqu’à sa destruction, entre paganisme et christianisme, et révèle ainsi les anciennes croyances scandinaves. Très peu d’informations nous sont parvenues sur la façon dont le texte était interprété jusqu’à sa première mise par écrit au XIIIe siècle. C’est donc un travail de re-création et de reconstruction qu’a réalisé ici Yvin Conil pour redonner vie à l’art du scalde, barde nordique, en interprétant une sélection des 66 strophes que compte le poème, accompagné d’une lyre scandinave (harpá).
Cette expérience musicale de 15 minutes se fonde sur l’étude philologique, iconographique, et archéologique de cette époque, et vous propose de partir à la découverte d’un répertoire, source des plus grandes mythologies d’Europe du Nord.

Le travail d’Yvin Conil s’est déroulé sur deux années de recherche autour du répertoire de la tradition du Scalde (équivalent du trouvère dans le pays scandinaves.) L’originalité de ce travail est d’unir Les dimensions interdisciplinaires de la musicologie actuelle: Sciences Humaines et recherche historique, celles de la re-création (Reenactement) tout en en prolongeant ces réflexions dans une performance originale. Ces recherches ont nécessité une reconstitution organologique de la lyre scandinave (Hárpa). Cette reconstitution a été réalisée avec la précieuse collaboration de Jean-Michel Robert.

Julien Ferrando, directeur de mémoire (Maître de conférences en Musicologie, Aix-Marseille Université, Secteur Musique).
 

MUSIQUES TRADITIONNELLES / dir. Eric Montbel

musiktrad
Cette année l’atelier Musiques Traditionnelles explore les pentatonismes, ces échelles à cinq notes présentes dans les cultures celtiques, chinoises ou coréennes, dans le blues, ou dans les chants bambaras du Mali. Juste cinq notes pour grimper à l’échelle des sons, jusqu’au toit de la Cité Radieuse, et pour déambuler en lumière dans les noires architectures du Corbusier.
 

DANSE / dir. Joëlle Vellet
Université Nice-Sophia Antipolis
danse
Les étudiants de cet atelier ont travaillé « en improvisation dansée », ils découvriront lieux et musiques le 14 mai au Corbusier.
Pour le danseur la prise de risque est présente, l’inattendu et l’imprévisible surgissent.
Pour le spectateur, il sait que la danse qui est créée l’est dans l’instant, devant lui.
Etre disponible à l’instant. Etre à l’écoute de l’autre, des matières de l’environnement, de l’espace, des sons… Prendre conscience, saisir, choisir, décider, proposer, jouer… dans une recherche de matières corporelles, de qualités de geste et de relations singulières.
 

INSTALLATION arts plastiques / dir. Antoni Collot
instal-acollot

Contemporaines est constitué de deux oeuvres ; deux moments vidéographiques et sonores qui se font écho.
D’abord, une liste d’écoute faisant jouer ensemble musicalité hip-hop et archives sonores sera diffusée dans le hall d’entrée de la Cité Radieuse tout au long de la soirée. Cette pièce aux allures de mash-up convoque la voix du Corbusier sur des versions instrumentales de morceaux de rap marseillais.
Au cours de la soirée, l’écoute flâneuse sera ponctuée d’un rendez-vous qui permettra aux visiteurs d’assister à une sorte d’appel-aux-esprits numériques. Un livret, contenant des paroles de l’architecte ainsi que l’heure exacte de son intervention numérique sera à disposition du visiteur.
Durant cette soirée, nous invoquerons la présence d’un Corbusier tour à tour poète, artiste et mutin.
 

INSTALLATION numérique / dir. Fabrice Métais
master-creanum

MASTER “CREATION ET GESTION DE L’IMAGE NUMERIQUE”
L’installation Soufflerie, conçue par les étudiants de première année du master “Création et Gestion de l’Image Numérique” (Alexandre Abecassis, Tatiana Krasilnikova, Sanella Mboya, Laurie Parent), interroge de manière poétique, métaphorique et interactive la rencontre entre l’humain, l’architecture et l’élément naturel. Dans les couloirs du jardin d’hiver de la cité radieuse, de grandes formes gonfflables mettent en scène – en temps réel – un contact, une lutte, un face à face, entre le mistral et le souffle des spectateurs.
 

DOCUMENTAIRES / Master métiers du film documentaire

demain-lusine
li%cc%82lot-noailles
les-fleurs-de-la%cc%82ge
odyssee-etoilee
parentheses
Programmation
DEMAIN L’USINE de Clara Teper / 56 minutes / 2016
PARENTHÈSE de Marine Guizy / 49 minutes / 2016
LES FLEURS DE L’ÂGE de Marion Ellena / 30 minutes / 2016
19 JUIN 2016 / FUGUES
COMOEDIA, MEDIATHEQUE & MJC - Miramas

MUSIQUE ANCIENNE / dir. Julien Ferrando
ENSEMBLE VOCAL / dir. Philippe Franceschi
MUSIQUE D’ENSEMBLE / dir. Charles-Henri Fourment
LABORATOIRE DE RETRANSCRIPTION …De même que la composition musicale contemporaine prend ses racines dans la longue tradition qui l’a précédée, l’interprétation d’une oeuvre du passé ne peut s’abstraire de son contexte présent. L’abord de ce répertoire peut s’envisager avec la volonté de s’écarter résolument de l’authenticité historique, et en choisissant de l’inscrire dans le contexte que nous vivons aujourd’hui, celui du croisement des cultures et des techniques.

ORCHESTRE UNIVERSITAIRE Aix-Marseille / dir. Quentin Verdet
MUSIQUES ACTUELLES / dir. Guillaume Deveney